On sait. Vous avez des yeux en bon état et vous n’avez pas pu passer à côté de l’horreur, peut-être même que les plus sensibles ont réussi à lâcher quelques larmes devant les images difficilement soutenables dont les réseaux sont remplis. Oui, on sait que l’Australie brûle, fort, et bien. Mais là n’est pas la question. S’apitoyer sur notre sort à tous n’est pas d’actualité à Newty. Nous y préférons les belles initiatives, surtout quand elles viennent de la génération internet.

Des personnalités appellent à l’aide : Qui est Céleste Barber ?

Elle s’appelle Celeste Barber (@celestebarber), elle a 37 ans, et comptabilise pas moins de 6,7 millions d’abonnés sur Instagram. Son truc à elle, c’est la parodie de photos/vidéos publiées par nos chères célébrités, un vrai régal pour ses abonnés, soyez-en persuadés.

Résultat : 30 millions de dollars récoltés en 4 jours.

Nommée « Dame la plus drôle » du réseau social, Celeste est aussi et surtout Australienne, et n’a clairement pas attendu pour mettre à profit son influence pour réaliser un véritable exploit en à peine… quatre jours. Oui oui, quatre jours.
Quatre jours pour réunir plus de 30 millions d’euros pour l’Australie. « Please help anyway you can. This is terrifying », tel est le nom de cette collecte de fonds, toujours d’actualité d’ailleurs !

Celeste ne compte d’ailleurs pas s’arrêter là, elle a publié il y a quelques jours une story Instagram et s’est adressée aux milliardaires de ce monde. « Les milliardaires, on a besoin d’eux. Ils vont prendre leur « dix dollars de milliardaires », soit à peu près un million, et ils vont les utiliser pour l’Australie ».
Sacré projet !

Le monde entier se mobilise, et une nouvelle fois, une grande partie de l’action prend sa source sur les réseaux sociaux. Et ce sont les « influenceurs », que l’on fustige souvent pour leur travail que beaucoup cherchent à infantiliser, qui créent ce souffle d’optimisme.
Pour finir, rappelons-nous que nous sommes aussi responsable de ces initiatives. 30 millions de dollars en moins d’une semaine, il fallait répondre présent.

Newty l'application d'actualités pensé par des jeunes

Write A Comment