24 secondes. 24 secondes d’applaudissement, par équipe et par match NBA, soit 48 secondes d’émotions intenses un peu partout sur le continent américain pour Kobe Bryant… Voilà un hommage bien singulier pour un homme tout aussi particulier. Ce dimanche 26 janvier, le monde du basket a vu disparaître si ce n’est le plus grand, pour sûr l’un des athlètes les plus respectés de l’histoire du sport. Kobe Bryant avait 41 ans.


La peine est immense. Elle l’est encore plus quand on sait que neuf personnes en tout ont péri dans ce crash d’hélicoptère, parmi eux, Gianna Maria-Onore Bryant, la fille de la légende.
Légende, c’est le mot. Il voulait devenir Michael Jordan, spoiler, il a échoué à l’être, mais il trônera fièrement à ses côtés à jamais. Considéré comme l’un des trois meilleurs joueurs de l’Histoire, Kobe Bryant emporte avec lui myriade de records, de moments de sport exceptionnels, d’actions inoubliables. 

Peut-être le deuxième plus grand joueur de l’Histoire

Kobe Bryant, c’est cinq titres NBA, un titre de Meilleur Joueur de la Ligue, deux titres olympiques avec la Team USA, dix-huit sélections au All-Star Game.. Des distinctions individuelles qui classent un homme, sa rage de vaincre, sa loyauté envers son club de toujours (les Lakers de Los Angeles), mais aussi son comportement parfois exécrable en ont fait une légende.

Kobe Bryant avec l’un de ses cinq Larry O’Brien, ainsi qu’un de ses deux trophées de MVP des Finales.

Car oui, Kobe est aussi un homme que beaucoup ont adoré détester. Quelques frasques conjugales au début des années 2000 ont pendant plusieurs années terni son image, mais le Black Mamba a toujours su comment rebondir, se repentir, se faire discret. Sur le terrain, c’était une autre paire de manches. Le gars pouvait être insupportable, jouer tout seul et tout rater, ou marquer 81 points sur un seul match… record absolu du basket moderne (post-année 80).
Détestable, il l’a été. Celui qui écrit ces lignes l’a d’ailleurs haï copieusement pendant des années, avant de comprendre avec le temps qu’il lui manquait beaucoup. Ne reste désormais qu’une profonde tristesse, partagée avec des millions d’autres.

Une passe d’arme la veille qui vous arrache le coeur


Du joueur, on retiendra aussi cet interminable débat, un combat à distance épique qui l’a opposé deux décennies durant au “King”, LeBron James. On s’est demandé longtemps qui des deux serait le digne successeur de Michael Jordan.

Les meilleurs ennemis sont devenus amis, au fil de leur confrontation.

Si le débat s’est enlisé ces dernières années, on gardera en mémoire un dernier fait d’armes. Samedi 25 janvier, LeBron a dépassé Kobe au nombre de points marqués en carrière, faisant descendre le Mamba à la 4e place, rappelons que Michael Jordan est lui 5e de ce classement. Après cette performance historique, Kobe Bryant s’est fendu d’un tweet au sujet du King, un tweet rempli d’amitié et de respect, presque fraternel. Le lendemain, il disparait pour de bon.

LeBron ne semble pas réussir à s’en remettre.

Glaçant, puissant, bouleversant. 

Newty l'application d'actualités pensé par des jeunes

1 Comment

Write A Comment