Dans un pays où l’électricité n’est active que quatre heures par jour à cause de la guerre, Mousa rencontre de grandes difficultés durant sa scolarité en Palestine. Actualité en Palestine.

À l’âge de 6 ans, il veut apprendre l’anglais, et devient rapidement bilingue grâce à sa persévérance. Un atout qui lui sera bien utile pour ses ambitions futures. Mousa rêve de voyages et de rencontres.  Découvrez ici, l’actualité en Palestine.

Ce jeune passionné de culture apprécie la France pour sa diversité et ses monuments, et veut rencontrer d’autres étudiants et amateurs de musique, comme lui. Dans cet interview, Mousa vous partage aussi sa passion pour la musique, qui est pour lui une source d’évasion, mais aussi de partage. D’ailleurs,
Il ne se balade jamais sans son Oud, un instrument de musique à cordes très répandu dans les  pays orientaux. 

Jeune palestinien tenant le drapeau de la Palestine.
Flag Hejaz Arab Man Waving

Une maîtrise qui lui permet de se lancer dans le journalisme, et de suivre les pas de son père, lui aussi journaliste. A 21 ans, Mousa travaille pour des médias nationaux et internationaux, tel que Middle East Eye. C’est en Septembre 2017, que Mousa parvient à obtenir une bourse pour étudier en France. Une chance énorme de se libérer de cette guerre. Une solution pour lui afin de réussir sa vie étudiante et professionnelle. C’est alors, qu’il découvre alors un tout nouveau monde, celui d’une terre sans conflit, où il peut aller à la bibliothèque lire un livre sans craindre de bombardements. Un territoire protégé où il peut lire sans que l’électricité ne soit coupée.

C’est avec courage et persévérance, que Mousa quitte sa terre natale pour venir seul
en France, étudier les médias Internationaux à l’Université Paris VIII.

Au travers de cette interview vidéo, Mousa vous raconte.

Découvrez également notre portrait du mois de Mai ici

Write A Comment